Wednesday, April 20, 2005

Une synthèse sur les TIC

Mes apprentissages sur le plan personnel

Tout d’abord, je dois dire que ce cours ne m’a pas seulement amener à développer différentes stratégies qui me permettraient de favoriser l’intégration des TIC dans diverses activités pédagogiques. En fait, ce cours a été, pour moi, une opportunité de me familiariser avec de nouveaux logiciels tels que iMovie et Mozilla, et ce, tout en me permettant d’approfondir et d’enrichir mes connaissances technologiques sur d’autres logiciels tels que Word, Excel et Power Point.

Pour ma part, l’utilisation des logiciels iMovie et Mozilla était une première. De plus, il ne m’avait jamais été donné de réaliser une cyberquête, un cybercarnet, une page web et une vidéo. Je peux donc dire qu’à travers ces huit derniers mois, j’en ai appris énormément sur les multiples ressources qu’offrent les technologies de l’information et de la communication. Par la même occasion, j’ai pu me familiariser avec les différentes composantes d’un ordinateur.

Pour ce qui est des logiciels Word, Excel et Power Point, ils m’étaient plutôt familiers, puisque je les utilise fréquemment dans la réalisation de mes travaux universitaires. Toutefois, grâce aux différents ateliers que nous avons eu, j’ai pu perfectionner mes habiletés à les utiliser.

Mes apprentissages pédagogiques

À première vue, j’ai remarqué que les TIC effrayent beaucoup d’enseignants. Plusieurs craignent de les utiliser, puisqu’ils considèrent qu’ils n’en connaissent pas suffisamment pour être en mesure de les exploiter. Selon moi, il ne faut pas considérer les TIC comme étant une «grosse bête noire», il vaut toujours mieux apprendre à bien les utiliser pour qu’elles puissent devenir un outil de travail efficace. Au terme de ce cours, je vois que leur utilisation dans les projets ou les activités pédagogiques peut apporter énormément, et ce, tant aux élèves qu’à l’enseignant. D’ailleurs, je constate que les TIC nous permettent d’intégrer la matière scolaire par une toute nouvelle approche, ce qui donne la chance aux élèves d’enrichir leurs apprentissages. Mais leurs avantages ne s’arrêtent pas uniquement à cela. En effet, par les courriels et les réseaux de «chat», les technologies de l’information et de la communication offrent la possibilité aux jeunes de s’ouvrir sur le monde, ce qui leur permet d’élargir leurs horizons sur de nouvelles réalités sociales. Bref, s’il y a une chose que je retiens de ce cours, c’est qu’il ne faut pas craindre les TIC, puisqu’elles sont une ressource riche pour la planification et la réalisation d’activités d’enseignement et d’apprentissage.

L’évolution de ma vision des TIC

Je dois être honnête, au début de ce cours, je n’aurais pas pensé qu’il aurait pu être si pertinent d’exploiter les TIC avec les élèves. Bien évidemment, je savais qu’elles représentaient quelque chose de très enrichissant du point de vue du développement des connaissances technologiques chez les enfants, mais je doutais de l’intérêt qu’elles pouvaient éveiller chez les élèves. En fait, le projet de cyberquête m’a démontré à quel point les élèves pouvaient s’intéresser et s’engager dans une telle tâche. Avec du recul, je m’aperçois que ce n’est pas tant ce qui est enseigné que la manière dont c’est enseigné qui fait qu’une activité peut être intéressante ou non pour les jeunes.

De plus, à travers les différents projets que nous avons eu à réaliser dans ce cours, je constate que les TIC ne sont pas seulement pertinentes pour les élèves, mais aussi pour les enseignants. J’avoue avoir pris plaisir à faire et vivre ces projets, et ce, malgré le fait que la charge de travail était parfois énorme. D’autre part, il faut aussi savoir faire face à la réalité sociale et culturelle actuelle qui font des TIC une ressource inestimable et essentielle à la vie de tous et chacun. Elles sont partout, mais elles y sont aussi pour rester tout en continuant d’évoluer. C’est pour quoi il faut s’adapter à ce nouveau virage pédagogique qui engendre l’exploitation des technologies en milieu scolaire afin d’être en mesure de les utiliser comme un moyen efficace dans le but de transmettre une multitude de savoirs et de connaissances.

Mes objectifs professionnels

En tant que future enseignante, je suis heureuse de voir toute la richesse que les TIC pourront m’apporter dans ma planification de mes activités d’enseignement et d’apprentissages. En regard à cette prise de conscience, je me fixe deux objectifs que j’aurai à travailler au cours de mes années d’enseignement.

Ø Mon premier objectif serait de toujours continuer à approfondir mes connaissances et à perfectionner mes habiletés à utiliser les TIC afin de proposer des activités enrichissantes et intéressantes aux élèves. Comme nous le savons, les TIC sont en constante évolution, c’est pourquoi il m’apparaît important de me tenir à jour sur celles-ci. De plus, il peut toujours être pertinent de partir des connaissances des élèves, car bien souvent ils en connaissent beaucoup plus sur le sujet qu’on ne pourrait le croire. Il y aussi les collègues avec qui il peut être intéressant d’échanger et de partager sur la place qu’ils font aux TIC et leur manière de les exploiter. On apprend souvent plus au contact des autres qu’en restant seul avec soi-même.

Ø Mon deuxième objectif concerne davantage la place que je ferai aux TIC dans ma classe. À la suite de ce cours, je me suis aperçue qu’il y avait bien plus d’une façon de les utiliser dans les différentes matières scolaires. Je ne vois pas en les TIC une matière scolaire en soi, pour moi, elles sont plutôt un moyen ou un outil qui permet de développer plusieurs compétences à la fois, et ce, pour l’ensemble des matières académiques. Ainsi, je désire offrir une place de choix aux TIC dans mes classes futures. Que ce soit pour enseigner des notions de français, de mathématiques, de sciences ou d’arts, je considère que les TIC me permettront d’approfondir les apprentissages des enfants tout en les rendant le plus significatifs pour eux. Finalement, si mon objectif est d’approfondir leurs connaissances dans ce domaine, il me semble important que les élèves puissent s’approprier les divers logiciels tels que Word, Excel, Power Point, etc.